Description du projet

 Travaux de réfection et de rejointoiement de la maçonnerie

Historique du bâtiment

Immeuble jumelé datant des années 1940

Travaux exécutés

  • Démolition de la partie supérieure du parement existant
  • Reconstruction de la partie supérieure avec la même brique
  • Rejointoiement à la main de la partie inférieure du parement existant
  • Calfeutrage

Conditions particulières

La partie supérieure de l’élévation présentait un gonflement de la brique, un « ventre de bœuf ».  La solution pour ce problème est habituellement la démolition de la section problématique et la reconstruction de cette dernière.  Dans ce cas en particulier il était possible de réutiliser la même brique pour la pose puisque la brique existante était en bon état.  La réutilisation de la brique présente plusieurs avantages du point de vue esthétique (l’aspect général du travail est harmonieux) et environnemental (moins de rébus).

Les joints de la partie inférieure présentaient quant à eux plusieurs déficiences à plusieurs endroits du parement.  Nous avons donc vidé les joints avec l’aide de meuleuse électrique (grinder) avec capteur à la source.  Un des avantages de ce procédé est qu’il minimise grandement la formation de poussière.  Quant au remplissage des joints à la main, cette méthode garantit une meilleure qualité et une longévité accrue du travail.